• French
  • Download E-books Letters of a Peruvian Woman (Oxford World's Classics) PDF

    The most renowned novels of the eighteenth century, the Letters of a Peruvian Woman recounts the tale of Zilia, an Inca Virgin of the solar, who's captured by way of the Spanish conquistadores and brutally separated from her lover, Aza. She is rescued and brought to France via Déterville, a nobleman, who's quickly captivated by way of her. the unconventional portrays Zilia's emotions on her separation from either her lover and her tradition, and her event of a brand new and alien society. by means of fusing sentimental fiction and social statement, Françoise de Graffigny created a brand new type of heroine, outlined by means of her mind up to her emotions and tough conventional assumptions concerning the position of girls either in fiction and society. this primary absolutely annotated English translation of the radical encompasses a finished creation, appendices containing extracts from Graffigny's central resource, Garcilosa's Royal Commentaries of Peru, in addition to modern French and English continuations/adaptations of the novel.

    About the sequence: For over a hundred years Oxford World's Classics has made to be had the broadest spectrum of literature from worldwide. every one reasonable quantity displays Oxford's dedication to scholarship, offering the main exact textual content plus a wealth of alternative worthy beneficial properties, together with professional introductions by way of prime gurus, voluminous notes to elucidate the textual content, up to date bibliographies for additional examine, and lots more and plenty more.

    Show description

  • French
  • Download E-books Un drame au Mexique: Annoté (French Edition) PDF

    By Jules Verne, Marion Hanter

    Éditions enrichies :

    -Introduction et conclusion
    -Biographie détaillée et bibliographie de l'auteur
    -Contexte historique
    -Notes

    Extrait de Un drame au Mexique :

    I
    DE L’ÎLE DE GUAJAN À ACAPULCO.

    Le 18 octobre 1825, l’Asia, vaisseau espagnol de haut bord, et l. a. Constanzia, brick de huit canons, relâchaient à l’île de Guajan, l’une des Mariannes. Depuis six mois que ces navires avaient quitté l’Espagne, leurs équipages, mal nourris, mal payés, harassés de fatigue, agitaient sourdement des projets de révolte. Des symptômes d’indiscipline s’étaient plus spécialement révélés à bord de l. a. Constanzia, commandée par le capitaine don Orteva, homme de fer, que rien ne faisait plier. Certaines avaries graves, tellement imprévues qu’on devait les attribuer à l. a. malveillance, avaient arrêté le brick dans sa traversée. L’Asia, commandée par don Roque de Guzuarte, avait été forcée de relâcher avec lui. Une nuit, le compas s’était brisé on ne sait remark. Une autre, les haubans de misaine manquèrent comme s’ils avaient été coupés, et le mât tomba avec tout son gréement. Enfin, les drosses du gouvernail s’étaient rompues deux fois pendant une importante manœuvre.
    L’île de Guajan dépend, comme toutes les Mariannes, de l. a. capitainerie générale des îles Philippines. Les Espagnols, étant là chez eux, y purent donc promptement réparer leurs avaries.
    Pendant ce séjour forcé à terre, don Orteva instruisit don Roque du relâchement de self-discipline qu’il avait remarqué à son bord, et les deux capitaines s’engagèrent à redoubler de vigilance et de sévérité.
    Don Orteva eut à surveiller plus spécialement deux hommes de son équipage, le lieutenant Martinez et le gabier José.
    Le lieutenant Martinez, ayant compromis sa dignité d’officier dans les conciliabules du gaillard d’avant, avait dû être plusieurs fois consigné, et, pendant ses arrêts, l’aspirant Pablo l’avait remplacé dans les fonctions de lieutenant de l. a. Constanzia. Quant au gabier José, c’était un homme vil et méprisable, qui ne pesait les sentiments qu’au poids de l’or. Il se vit donc serré de près par l’honnête contre-maître Jacopo, en qui don Orteva avait toute confiance.
    L’aspirant Pablo était une de ces natures d’élite, franches et courageuses, auxquelles los angeles générosité motivate de grandes choses. Orphelin, recueilli et élevé par le capitaine don Orteva, il se fût fait tuer pour son bienfaiteur. Pendant ses longues conversations avec le contre-maître Jacopo, il se laissait aller, emporté par l’ardeur de sa jeunesse et l’élan de son cœur, à parler de los angeles tendresse filiale qu’il éprouvait pour don Orteva, et le courageous Jacopo lui serrait vigoureusement los angeles major, vehicle il comprenait ce que l’aspirant disait si bien. Aussi, don Orteva avait-il là deux hommes dévoués, sur lesquels il pouvait compter absolument. Mais que pouvaient-ils tous trois contre les passions d’un équipage indiscipliné ? Pendant qu’ils s’employaient jour et nuit à triompher de l’esprit de discorde, Martinez, José et les autres matelots marchaient plus avant dans los angeles révolte et l. a. trahison.

    Show description

  • French
  • Download E-books Robur le conquérant (French Edition) PDF

    By Jules Verne

    - los angeles bibliographie de l'auteur - Énumération de ses principales oeuvres - L'histoire est construite sur le même thème que Vingt mille lieues sous les mers : trois membres d'un membership aéronautique américains sont enlevés par un mystérieux personnage qui leur fait traverser le monde à bord d'une gigantesque computer volante à voilure tournante. Jules Verne entre avec ce roman dans los angeles querelle du « plus léger que l'air » contre le « plus lourd que l'air », sans cacher son affection pour le moment parti. Malgré cette goal, ce roman n'a pas los angeles fibre épique qu'on peut retrouver dans d'autres romans d'anticipation de Jules Verne. Pourtant, l'auteur écrira une suite : Maître du monde.

    Show description